Dieu Se Moque De Moi

16 avril 2017

INTRO

 

 

Mon père et moi sur une plage de Beni Khiar

Des années que je tourne autour du sujet. Dans mes scénarios,  mes films. Que la figure du père est omniprésente. Soudain, vingt cinq ans plus tard, presque sans prévenir, mon écriture se libère, s'affranchit de mes blocages personnels et je me retrouve à raconter cette étrange période de ma vie, avec simplicité, tendresse et même (à ma grande surprise) humour. Comme si la spontanéité que je ressens à travers ce médium, ce blog, était capable de transmettre la sincérité de ma démarche.

25 ans plus tard je décide donc de me ballader dans le vestiaire de mon enfance à travers un récit doux-amer, une sorte de « journal intime » qui nous parle d’un monde qui n’existe plus.

Une époque où mon père maghrébin achetait le plus grand sapin de Noël du quartier, où mon voisin de palier était juif, où on avait vraiment un mouton dans notre baignoire, où quand mon frère aîné ne comprenait pas l'humour de Charlie Hebdo on se foutait sur la gueule… Mais juste sur la gueule. Une époque où Prince chantait encore que quelques fois il neige en avril et où mes cousines se baignaient en maillot de bain en Tunisie.

 

Tunisie - Année 80 PLAGE DE KHEREDDINE -Collection Mohamed Hamdane

Pas une époque formidable. Non. Juste une autre époque. La mienne. A travers ce mini-récit en dix épisodes J'essaye de porter sur cette époque un regard, drôle, émouvant, sans excès de nostalgie. Un regard qui nous invite à continuer à se moquer de la mort, de Dieu et de nous-mêmes.

 

 

Posté par Monsieur Hedi à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]